Le Mavic 2 Pro dispose  d’un réglage de styles qui joue sur 3 paramètres :

    • Netteté : 
    • Contraste
    • Saturation

Les valeurs pour chacun des ces paramètres peuvent varier de -3 à +3

Une option Custom permet de se définir ses propres paramètres

Attention : Les informations ci-dessous sont valables dans le cas de l’utilisation du profil Dlog en 4k HQ (10 Bits 422). Un autre profil couleur et/ou une résolution plus basse donneraient certainement des résultats différents.

Tests sur une image complexe

Une image avec beaucoup de détail (en particulier les branches des arbres sans feuilles) et un temps nuageux. 4K HQ 24p /Filtre ND 16 / D-Log / BdB 6500 / Shuter 50 Images/sec .

Netteté

Sur les caméras vidéo l’image reçue par le capteur est traité par un processeur pour rajouter de la netteté. Dans le cas ou vous travaillez votre image en post production il est plus intéressant de rester au plus près de l’image issue du capteur. Dans le cas du Mavic 2 Pro cela veut dire conserver une valeur de netteté égale à -3. Ce n’était pas possible sur ce type d’image avec la version 1 du Mavic (trop de compression qui produisait une bouillie de pixels si de la netteté n’était pas rajoutée avant de faire la compression. (Voir les tests réalisés sur le Mavic 1). Les tests réalisés avec le Mavic 2 montre que l’on peut choisir une valeur de -3 sans dégradation de l’image dans les zones de détails. Mais pourquoi s’embêter à choisir une faible valeur de netteté pour en rajouter en post production ! Tout simplement pour choisir le niveau de netteté à sa convenance (pour matcher avec des images issues d’autres caméras, pour avoir une image plus douce,…). Les images du Mavic 1 étaient assez reconnaissables avec un coté un peu trop pixelisé.

Contraste

Pour le contraste la problématique est différente.

Attention les explications ci-dessous sont simplifiées pour faciliter la compréhension… Des valeurs de dynamiques arrondies, une répartition linéaire de la dynamique,…

Pour expliquer cette problématique on va considérer que la caméra du Mavic 2 Pro peut encaisser une dynamique de 10 diaphs avec une valeur de contraste à zéro.

Si la scène à filmer a une dynamique de 11 diaphs soit vous allez clipper dans les hautes lumières (à éviter car irrécupérable en post prod)  soit dans les basses lumières. Si vous diminuez le contraste vous compressé le signal lumineux et les 11 diaphs de la scène vont tenir sur les 10 diaphs de la caméra ! C’est magique !

Alors pourquoi ne pas le faire systématiquement et régler c’est valeur de contraste à -3 ? Sur un signal en 8 bits vous avec 256 niveaux pour coder chaque couleur. Cela donne 25 niveaux pour chaque diaph (ce n’est pas vraiment cela car la répartition n’est pas linéaire mais le principe reste le même).

Si votre scène n’a plus que 5 diaphs de dynamique avec une valeur de 0 de contraste vous allez utiliser 5 x 25 = 125 niveaux pour restituer l’image.

Si, pour la même scène, vous avez une valeur de contraste à -3 qui compresse par exemple les 5 diaphs de votre scène à 4 diaphs, vous n’aurez plus que 4 x 25 = 100 niveaux pour restituer l’image.

Vous auriez alors plutôt intérêt à augmenter cette valeur de contraste : étirement du signal lumineux qui passerait par exemple de 5 à 6 diaphs ce qui donnerait 6 x 25 = 150 Niveaux !!!

Quand il n’y a pas suffisamment de niveau pour restituer une scène apparaît un phénomène de « Banding » très visible sur le dégradé d’un ciel bleu par exemple.

Dernier point la démonstration ci-dessus est moins vrai concernant le signal encodé en 10 bits. Ce signal permet d’avoir 1024 niveaux par couleur soit 102 Niveau par diaph à comparé au 25 du signal 8 bits. Donc on pourrait peut être toujours laisser la valeur de contraste à -3 ce qui a pour effet d’augmenter la dynamique encaissée par la caméra. Pour ma part je préfère toujours avoir une valeur de contraste en rapport avec la dynamique de la scène.

Saturation

Les petites caméra comme celle du Mavic ont souvent une saturation des couleurs un peu forte pour avoir un rendu d’image plus flatteur. Je préfère systématiquement rester à -2 et rajouter si nécessaire de la saturation en post prod. Je n’ai jamais constaté de dégradation de l’image liée à une valeur négative de ce paramètre.

Un vol avec différentes valeurs Netteté et Contraste

Détails extraits de la vidéo avec un grossissement à 400 %. Les images ont été traitées en post prod. On voit très bien sur ces grossissements que la qualité est nettement meilleure que sur le même type d’images avec le Mavic 1 pourtant seulement grossies à 200% ! et quel que soit les valeurs de réglages

Les valeurs affichées dans chaque image sont Netteté / Contraste /Saturation

D’autres détails toujours des mêmes images grossies à 400% … Ou l’on voit qu’une zone avec une forte luminosité peut couper un arbre ! Une forte luminosité sur un pixel va baver sur ses voisins. Plus le capteur est petit et plus le phénomène est visible.

Vidéo avec Netteté -2 Contraste -3 et saturation -2